s'inscrire à la formation

Programme de formation

Encadrant technique sous-section 3

Formation recyclage à 6 mois

Objectifs :

 

– Connaître les moyens techniques et matériels permettant de maîtriser l’aéraulique d’un chantier ;

 

– Sur la base des résultats de l’évaluation des risques, être capable d’établir des plans de démolition, de retrait ou de confinement d’amiante s’intégrant, selon les cas, dans un plan de prévention ou un plan particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS), et de les faire appliquer ;

 

– Être capable de définir des procédures opératoires adaptées et spécifiques de l’activité exercée pour la préparation, la conduite et la restitution des chantiers. Être capable de les faire appliquer.

 

Les points suivants font notamment l’objet de mises en situation sur des plates-formes pédagogiques :

 

  • Être capable de définir des procédures de contrôle en cours de chantier et de les faire appliquer (concernant notamment les mesures d’exposition, l’étanchéité, les rejets et l’atmosphère de la zone de travail, le tunnel de décontamination) ;

 

  • Maîtriser l’aéraulique d’un chantier.

 

 

Public concerné et prérequis :

 

L'employeur et tout travailleur possédant, au sein de l'entreprise, une responsabilité au niveau des prises de décisions technico-commerciales, des études, de l'établissement des documents techniques ou contractuels, de la définition, de l'organisation et de la mise en oeuvre des spécifications et des moyens techniques.

 

Prérequis :

 

- Être âgé de plus de 18 ans.

- Fournir une aptitude médicale au poste de travail.

 

 

Qualification des intervenants :

 

Formateur qualifié, titulaire d’une attestation de compétence "formateur à la prévention des risques liés à l'amiante" délivrée par l’INRS et l’OPPBTP.

 

 

Moyens pédagogiques et techniques :

 

  • Apports théoriques en salle par une approche inductive et participative du groupe

 

  • Applications pratiques sur plateau pédagogique, mise en situation de chantier de retrait d'amiante

 

  • Utilisation et mise en oeuvre des équipements de protection collectifs et individuels

 

 

Durée, effectifs :

 

14 heures.

10 stagiaires.

 

 

Programme :

 

 

Prescriptions minimales de formation pour le personnel d’encadrement technique :

 

– Connaître les caractéristiques et propriétés de l’amiante et ses effets sur la santé, notamment les effets cancérogènes et l’effet synergique du tabagisme ;

 

– Connaître les exigences de la réglementation relative à l’interdiction de l’amiante et à la prévention du risque amiante et des autres risques afférents aux interventions sur les matériaux amiantés (risques électriques, risques chimiques, chute de hauteur...) : notamment protection des travailleurs, consultation des institutions représentatives du personnel et du médecin du travail, dispositions relatives à la surveillance médicale, à la traçabilité des expositions et à l’information personnelle des travailleurs, formation à la sécurité du personnel au poste de travail ;

 

– Connaître les exigences du code de la santé publique liées à l’exposition à l’amiante de la population, notamment les obligations des propriétaires d’immeubles bâtis concernant la recherche de flocages, calorifugeages et faux-plafonds contenant de l’amiante et le repérage des matériaux et produits contenant de l’amiante ainsi que les limites de ces repérages ;

 

– Connaître les documents exigibles lors de toute intervention sur des immeubles bâtis (rapports de repérages exhaustifs, diagnostics réalisés suivant les exigences de la norme NF X 46-020 « Repérage amiante – repérage des matériaux et produits contenant de l’amiante dans les immeubles bâtis – mission et méthodologie »). Etre capable d’effectuer l’analyse critique de ces documents et de les utiliser pour évaluer les risques ;

 

– Connaître les exigences réglementaires relatives à l’élimination des déchets amiantés ;

 

– Connaître les obligations des armateurs de navires français concernant la recherche de flocages, calorifugeages et faux-plafonds contenant de l’amiante. Connaître les documents exigibles lors de toute intervention sur ces navires. Etre capable d’effectuer l’analyse critique de ces documents et de les utiliser pour évaluer les risques ;

 

– Connaître les régions comportant des terrains amiantifères ;

 

– Connaître les produits et dispositifs susceptibles de contenir de l’amiante ;

 

– Connaître les modalités d’identification des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante ;

 

– Connaître les produits ou procédés de substitution à l’amiante ;

 

– Connaître les obligations du donneur d’ordre concernant l’identification et le repérage de l’amiante en place et de communication des résultats aux entreprises intervenantes ;

 

– Connaître les dispositions pénales encourues par l’employeur en cas d’infraction à ses obligations de prévention des risques, santé et sécurité vis-à-vis des travailleurs.

 

 

Les points suivants font notamment l’objet de mises en situation sur des plates-formes pédagogiques :

 

– Être capable d’évaluer les risques quelle que soit la situation spécifique à chaque opération, notamment par la connaissance des expositions, et, sur la base des résultats de l’évaluation des risques, être capable d’établir des notices de postes, de choisir des méthodes de travail, de définir des procédures opératoires garantissant la protection des travailleurs et de l’environnement et d’assurer la traçabilité des opérations.

 

 

Sont notamment visés:

 

– Les méthodes de réduction d’émission de fibres d’amiante et les procédures de contrôle de l’empoussièrement, le suivi des expositions et les procédures de décontamination du personnel et des équipements. Etre capable de faire appliquer ces méthodes et procédures ;

 

 

Modalités d’évaluation des acquis :

 

 

– Une évaluation théorique de dix minutes en continue est élaborée à partir d’un questionnaire à choix multiple et/ou d’un questionnaire à réponses courtes portant sur l’un ou plusieurs points visés pour l’évaluation théorique de la formation préalable ou la formation de recyclage ;

 

Une évaluation pratique de vingt minutes en continue est élaborée à partir d’un entretien oral du stagiaire avec le formateur et portant sur la description de l’un ou plusieurs points visés pour l’évaluation pratique de la formation préalable ou la formation de recyclage.

 

 

Sanction visée :

 

Attestation de compétence d'une validité de 36 mois.

This website is created and hosted by Website.com's Site Builder.